Share

Techniques de production

La FNAMS met en œuvre un programme d’actions techniques consacré à de nombreuses espèces afin de proposer aux agriculteurs multiplicateurs de semences des techniques de production les plus performantes possibles. Vous trouverez dans ces rubriques différentes fiches expliquant les techniques de production des principales espèces que nous travaillons :

Elles vous renseigneront sur le cycle de la plante, ses exigences culturales, son intérêt, ses contraintes ainsi que son rendement moyen…

Pour aller plus loin, rendez-vous dans le chapitre “Ressources documentaires” (accessible sur simple inscription) où vous pourrez consulter notre documentation technique et économique par espèce.

 

Betterave industrielle porte-graine Production de semences de blé porte-graine Pois protéagineux porte-graine
Luzerne porte-graine Ray-grass anglais porte-graine trèfle violet porte-graine
Carotte porte-graine oignon porte-graine Haricot porte-graine

 

AgrosemAgrosem une expérimentation système dédiée à la production de semences

Une expérimentation système en production de semences

Pour gérer les problématiques spécifiques aux productions de semences, de moins en moins de produits phytosanitaires sont disponibles et on doit s’attendre dans le futur à une nette diminution des substances autorisées, avec un risque fort d’usages orphelins. La recherche de solutions non-chimiques pour la gestion des bioagresseurs est ainsi un enjeu majeur pour la pérennité des cultures porte-graine.

L’objectif de l’expérimentation système AgroSem est d’actionner tous les leviers de l’Agroécologie à l’échelle du système de culture pour produire des semences de qualité sans utiliser de produit phytosanitaire. Ce réseau d’expérimentations est mis en œuvre sur trois sites (Brain – 49, Condom – 32, et Castelnaudary -11). Il est basé sur une rotation de 8 ans comportant au moins une céréale, un protéagineux, une fourragère, une potagère et une betterave en production de semence. Toutes les cultures de la rotation sont présentes chaque année en grandes bandes de 120 m de long. Des zones refuge pour les auxiliaires (bandes fleuries et bandes enherbées) sont présentes dans le dispositif.

Dans un premier temps, des ateliers de co-conception (FNAMS, INRA, Chambres d’Agriculture, Arvalis, ESA, Lycée agricole de Castelnaudary, Ingénieur Réseau DEPHY Ferme) ont permis de définir la rotation et les règles de décision du dispositif. Des indicateurs agronomiques (pression de bioagresseurs, rendement, qualité…), environnemental (auxiliaires…), économiques et de temps de travail seront enregistrés. Une fois identifiées, des combinaisons de leviers pertinentes seront proposées à des productions du réseau DEPHY Ferme pour évaluer leur intérêt à l’échelle de l’exploitation. Les informations recueillies seront diffusées grâce à des visites, des articles, des communications au sein des réseaux FNAMS, DEPHY, ou autres.

 

vidéo réseau Déphy expé